Le Royal Léopold T.C

Mr. A. de Bassompierre: j'avais 14 ans, je vis pour la première fois un filet de Lawn Tennis installé sur la plage de Blankenberghe, les lignes de court marquées par des cordons blancs! Ce matériel appartenait à Mr.M. Georges de Laveleye, administrateur de la Banque de Bruxelles. Ses fils étaient mes camarades de plage, et, avec eux, je fis mes débuts dans le Lawn Tennis
Le 16 février 1893 avait été fondé chez moi, 7, place de la Société Civile (Square Frère Orban) le Léopold Football Club au cours d’une réunion de douze participants.
Le nom de Léopold Club fut proposé en l’honneur de Roi Léopold II
Le Parc Léopold fut choisi comme premier terrain de jeu.
La section de Lawn Tennis ne put se réaliser que cinq ans plus tard,
après l’exposition Internationale de Bruxelles de 1897 ou nous pûmes acheter un pavillon de bois que nous fîmes transporter sur un terrain de Ten Bosch que Freddy Brugmann nous loua.
Le premier président du Club fut
Carl van der Straten - Ponthoz

Mr. A de Bassompiere : archief ‘Sportimonium’ : werkstuk 1893 – Valerie Loontjens- R.L.C. centenaire.

Il y avait à la plaine Ten Bosch 15 courts de tennis, dont 5 en gazon. Le pavillon avait été racheté à la fin de l’exposition Universelle de 1897, pour la somme de 1000 F., et les membres payaient une cotisation de 20 F par an.

L’existence du Léopold Club a été jalonnée de compétitions de tennis qui, d’année en année, ont eu un succès grandissant. Ce sport, en effet, n’a pas suscité dès l’origine un intérêt de masses; il était réservé à une élite mondaine .
Cependant, en 1899 déjà, le premier tournoi international organisé sur les courts situés à la chaussée de Waterloo, bénéficia d’une participation importante et nombreuse de joueurs étrangers. Entre autres, on y vit le fameux Mr. Roper Barrett qui passait à ce moment là pour l’une des trois meilleures raquettes d’Angleterre et cette autre célébrité Britanique qu’était Mr. M.J.G. Ritchie. Français, Hollandais et Belges complétaient le tableau. En finale, Mr. R. Barret battit aisément Mr. Paul de Borman, champion belge de cette fin de siècle. Ce n’est qu’en 1905, que Mr. P. de Borman parvint à le battre.
Ce Mr. Barret était surtout un spécialiste du double. Jamais, peut-être il n’y eût, de ce point de vue, un tacticien plus effectif et plus sûr. Sans qu’il y parût, car ses moyens n’avaient rien de particulièrement  Mr. Barret plaçait sa balle où il voulait.
Mr. Ritchie était un ‘crocodile’ d’une impeccable régularité.
Chaque année, le tournoi de la Pentecôte faisait époque jusque dans les clubs d’Outre-manche (Angleterre) Ces luttes acharnées constituaient aussi une grande attraction mondaine où les élégances féminines ne manquaient pas de capter leur part d’attention.
Ces tournois prenaient, beaucoup plus qu’aujourd’hui, allure de garden-parties du meilleur ton, sans diminuer pour cela l’intérêt des évolutions sportives.
Pour la Coupe Davis, disputée au Leopold-Club de Bruxelles les Français Mr. Dégusis et Mr. Laurentz triomphent de Mr. Borman et Mr. Lammens dans le double.

Mr.Lammens s’est attribué le titre officiel de Champion de Belgique de tennis en 1919.

En 1922, les championnats du Monde sur terre battue se déroulaient au Léopold Club de Bruxelles, sous la direction de Mr. de Borman et d' Adrien Mayer, et, très brillants, obtiendraient un succes éclatant; Mr. Henri Cochet l'emportait en simple de messsieurs et Suzanne Lenglen en simple de dames.

Le R.L.C. s’enorgueillit d’avoir donné à la F.R.B.L.T. trois présidents, Messieurs Armand Solvay, Albert Lefebvre-Giron et Paul de Borman  et de nombreux collaborateurs parmi lesquels se sont particulièrement signalés MM. V.de Laveleye, P.Walckiers, R.Storms, W. le Maire de Warzée, E van der Straten-Ponthoz, F. Husson, R. Van Gend et J.Haegeman.

Mr. Armand Solvay

P
résident de la Fédération Belge de Lawn Tennis de 1902 à 1919.
Promoteur et pionnier de l’organisation du tennis en Belgique, A.Solvay est, vers 1890,  un de nos bons joueurs.
Il se trouve parmi les instaurateurs et les protagonistes de nos premiers tournois et c’est sur sa proposition que les championnats de Belgique sont institués en 1895. Il crée et dirige le Comité des Championnats, d’où est issue notre association actuelle. 
En 1902, il est un des fondateurs de la Ligue Belge de Lawn Tennis, qui prendra en 1914 le nom de Fédération. Il préside à ses destinées pendant dix-sept ans, avec autant de sagesse que d’esprit sportif et autant de dévouement que de générosité.
Les statuts de la Ligue paraissent dans «La Vie Sportive» du 11 juin. La Ligue décide d’inscrire pour la première fois des joueurs belges aux championnats internationaux d’Angleterre à Wimbledon( lesquels existent depuis 1877).

«La Vie Sportive» publie en automne le premier classement officiel belge, comprenantcinquante-cinq joueurs et vingt-cinq joueuses.

 Le Comité des Championnats, qui exerce ses fonctions jusqu’en 1902, est affilié à l’Union belge des Sociétés de Sports Athlétiques, laquelle, fondée en 1895 groupe la plupart des sports amateurs.

 En 1904 l’engagement de notre équipe dans la compétition pour la Coupe Davis est décidé. On annonce la prochaine publication d’un annuaire, dont nous ne découvrirons jamais la moindre trace.

 En 1906 Mr. M. de Borman fait paraître une brochure intitulée: «Lawn Tennis, quelques conseils», dans laquelle il explique les principaux coups et expose une méthode d’entraînement.Cette brochure coûte 1fr. 50.

En 1907, l’événement principal est notre premier match international: Allemagne-Belgique qui se déroule à Mannheim, les 15 et 16 juin. Les Allemands l’emportent par 14 points à 10.
En 1908 au Léopold T.C. nous sommes vainqueurs par 14à 9.

Nos champions se déplacent hors frontières et des étrangers de marque viennent à Ostende et au Léopold C.B., où P. de Borman défait un jour en finale le célèbre Anglais Mr. H.Roper Barrett.

C’est en 1911, année de l’exposition de Bruxelles, que la Ligue connaît son plus vif éclat.

A cette époque la vie est commode et calme; les gens sont charmants et très sportifs, les difficultés sont rares, on ne s’ingénie pas à compliquer les choses. Le seul ennui, c’est que la caisse est parfois vide: le tennis n’attire pas encore la foule.

Les interclubs sont inaugurés en 1909. les rencontres avec la Hollande à partir de 1909 et la France en 1910.

En1912 naissance d’un organe officiel, qui s’appelle «Lawn Tennis, Golf, Cricket, Hockey» apparaît tous les quinze jours. Cette revue, contient des articles intéressants et beaucoup de photos, puis la naissance d’un code du tennis, l’équivalent très exact de l’annuaire actuel.(voirles archives F.R.B.L.T.)

En 1914, lors de l’assemblée générale du 29 mars, la Ligue Belge de Lawn Tennis se transforme en Fédération.

Mr.Albert Lefèbvre-Giron:

Trésorier du Comité des Championnats à partir de 1898, trésorier de  la Ligue puis de la Fédération de 1902 à 1919, il exerce ces fonctions délicates à une époque où les recettes annuelles s’élèvent à quelques centaines de francs et où il est souvent fort difficile d’équilibrer le budget. Cela ne l’empêche pas de briller sur les  courts, de participer, dès 1890 , à tous les tournois, de remporter ensuite trois fois le championnat de double, entre 1900 et 1907, avec son ami Mr.Paul de Borman, et de figurer six fois dans notre équipe national.

Mr. Paul de Borman :

Neuf fois champion national en simple, trois fois en double et deux fois en mixte, entre 1898 et 1912, et vingt-quatre fois international, Mr. P. de Borman fut un des grands joueurs qui illustrèrent le tennis belge. Il fut aussi un très brillant et très glorieux président de notre Fédération et une des sommités les plus éminentes de la Fédération Internationale.
En 1902, lors de la fondation de la ligue Belge de Lawn Tennis, il entra au Comité Central de cet organisme ; il y remplit avec un succès éclatant, les fonctions de secrétaire pour l’extérieur.
Fondateur de la Fédération Internationale en 1912, il siégea constamment au sein de son Comité Directeur et en fut à trois reprises le président très écouté.

Mr. P.de Borman était un des meilleurs joueurs d' Europe grâce auquel la Belgique unie à la France purent participer à la coupe Davis dès 1904 avec l'Amérique et l'Angleterre.
500j Tennis: fotos Mr. et mad. A en B de Borman 1904 – Roi des Belges

Dans le Challenge-Round, l’invincible équipe d’Angleterre, composée des frères Doherty et de Mr. Riseley, défit nos représentants par 5 à 0.

Notre plus fameux champion de ces temps-là fut Mr. P. de Borman, qui acquit une célébrité internationale et se montra un moment l’un des plus forts joueurs de l’Europe continentale.Il se cantonnait presque toujours au fond du court, où il se trouvait vraiment dans son domaine; il possédait un terrible coup droit brossé, «lifté», sûr et précis, qu’il plaçait où il voulait, un service chargé d’effet, très déroutant, une mobilité peu commune et un courage «à en mourir sur le terrain».

1903 La Vie au grand Air. Les joueurs belges à Hombourg-les-Bains sur courts couverts; Mrs .P.de Borman et M. Lemaire de Warzée.
 Mr. de Borman fit partie de l'équipe qui battit la France et arriva au Challenge Round de la Coupe Davis en 1904. le  Roi des belges suivait le jeu. 

www.wikipedia.be: Paul de Borman


Madame de Borman

Anne de Sellier de Moranville avait un coup droit très dur, un revers suffisant et, ce qui était alors rarissime, un solide service par en haut et une volée qui n'était pas faiblarde. Elle avait surtout un caractère extrêmement énergique: elle savait batailler jusqu'au bout, jusqu'à l'ultime balle sans jamais lâcher pied.Elle conquit trois fois le titre en simple avant 1914 et quatre fois en six ans de 1919 à 1924. Elle avait été championne  de double de dames en 1906; elle le fut encore en 1925. Elle fut aussi championne du Monde et la seule Belge qui put porter officiellement ce titre. En 1912, en effet, elle gagna, avec Mr. Max Dégugis, le double mixte aux championnats internationaux de France, lesquels, jusq'en
1925, s'appelèrent les championnats du Monde sur terre battue.

Textes et photos:
Livre d’Or de la Féderation R. B. de Lawn Tennis 1902-1952
coll.privée
R.C.L. 1898 - 1948 - 50 me anniversaire R. L.C. - archief 'Sportimonium'
R.L.C. centenaire - werkstuk 1893 Heuristiek : Velerie Loontjens, bijlage 9 - 'Sportimonium'
La vie au Grand Air -1903
500j Tennis: fotos Mr. et mad. A en B de Borman 1904 – Roi des Belges.
The Complete Tennis Player: A. Wallis Meyers.

www.annedeselliersdemoranville.be

While scrolling through the catalog of Antiquorum’s rolex datejust replica upcoming December auction, I came across another www.yoyiwc.net, but it was manufactured in yellow gold. When purchasing a piece like this, you don’t see to many owners wearing them as a daily beater, so to speak, so there’s not much to worry about with the condition of this piece.