Le Royal Saint Georges Tennis Club


Dans le printemps de 1882, vingt-deux joueurs enthousiastes ont fondé le club de tennis 'du Parc Saint Georges': plus spécifiquement vingt et un Anglais et un Belge, Monsieur R. Buysschaert.
Les Anglais étaient tous des producteurs de textile qui s’étaient installés avec leur famille dans la région de la Lys, envoûtés par ce délicieux parfum de lin roui qui flotte dans l'air à la ronde. En introduisant ce sport qui était déjà bien connu chez eux, ils essayaient de se remettre de la nostalgie de leur patrie.

Le club recevait le nom “The Courtrai Lawn Tennis Club” et devenait le premier club de tennis de Belgique. Très vite,  le club comptait déjà 30 membres, entre lesquels deux Belges, Henri Florin et J. Verwee. Le club disposait de deux terrains de pelouse. De grandes filets flexibles permettaient de déterminer le terrain selon l’appropriation de la pelouse. Les premières dames pouvaient s’inscrire en 1886.

Le tennis même n’était qu’une partie de la vie de club, offerte par le Parc Saint Georges à ses membres. Ils appartenaient tous à la bourgeoisie Courtraisienne et s’appelaient les héritiers de la vielle corporation médiévale de Saint-Géris.

Histoire

Au 14 ième siècle, des archers de Courtrai 
avaient reçu une charte de fondation du comte Lodewijk van Nevers, qui permettait l’organisation d' exercices et de tournois de tir en dehors des murs de la ville, à proximité de l’abbaye de Groeninge.
En 1810 la corporation a acheté
un terrain situé a l'est de Courtrai comprenant un parc de style anglais avec un concierge, un chalet, un étang avec un petit pont, un saule pleureur, deux cygnes magnifiques, une statue et un kiosque. Un pavillon y a été construit, suivant les plans de l’architecte de Lille, Monsieur Dewarlez. En 1993, ce pavillon a été repris dans la liste des monuments protégés.

En 1882, la contribution annuelle du club était de 25 francs, un verre de bière coûtait 0,15 francs, et une douzaine de balles 15 francs
Les membres du comité étaient: A. Duvivier – H. Duvivier – A. Renshaw.
En 1889 les frais d’inscription étaient de 20 francs.
En 1893 ceux-ci étaient d’un montant de 20 francs pour les hommes,  10 francs pour les dames, 5 francs pour les enfants, 30 francs pour quatre membres d'une famille et 40 francs en cas de plus de quatre membres .
En 1903, la caisse comptait 266 francs, ce qui était prospère pour cette époque-là.
A l’origine, tout était noté en anglais.
Du 22 avril 1910 jusqu'en 1913, par contre, sous la présidence de Mr. G. Buysschaert, les rapports étaient en français.
En 1913, avec M. Kennedy comme président, l’anglais redevenait la langue écrite.

En 1902, le club acoopéré à la réalisation de la Ligue Belge pour le tennis de pelouse et demandait pour ceci 21,35 francs.
La même année, un abonnement a été pris à «La Vie Sportive» au prix de 2,50 francs

La première réunion date de 1890 et indiquait comme “exécutive” Mr.M. Watson, Mr. M. Darragh comme secrétaire et Mr.M.Scott comme trésorier.
Mr. Watson un Anglo-Courtraisien, surnommé 'le tigre', solide gaillard, large d'épaules, jovial et très sportif, était un dur cogneur, qui rudoyait allègrement la balle.
A cette réunion il a été décidé que chaque membre devait disposer de sa propre raquette.  Les balles étaient mises à disposition par le club.

En 1902, Monsieur Robert Gillon, qui par après est devenu président du sénat, a écrit une requête au nom des joueurs belges afin d’obtenir la permission de jouer le dimanche. Celle-ci a été refusée. Mais à partir de 1905 il est quand même devenu possible de jouer le dimanche.
En 1902, le club rencontrait en jeu amical le «Nouveau L.T.Cl de Lille» le 26 avril 1902 le «Beerschot Athletic Club» et le 3 août le «Brussels L.T.C.».

Le premier tournoi interne était en 1889 et a été gagné par Mr. George Watson contre Mr. Samuel Mateer, tandis qu’en 1900 Mr. Miller battait Mr. M. Godfrey.  En 1901 Mr. Davidson a gagné contre Mr. William du Vivier.

En 1902 Mr. Adolphe du Vivier a offert une coupe pour le tournoi annuel. Celle-ci devenait le tournoi annuel du championnat du club.

1882-1997: 115 ans de tennis au parc ‘Saint-Georges’: édition jubilaire K.S.G. Tennis Club.
Photos: archief R.T.C.St.Georges
Livre d'Or de la Féderation.
Coll. privée